• Mis en ligne le 15 Février 2017

    La forêt de la Braconne est une forêt domaniale de la Charente

    La forêt de la Braconne a été exploitée pour la chasse, mais aussi pour son bois, principalement pour alimenter la fonderie de Ruelle12, la construction navale, la tonnellerie (fûts de chênes pour le vin et le cognac), la charpenterie, et le charbon de bois.

    Au sud de la forêt, à la demande de l'OTAN, a été construit en 1952 un immense camp américain de 800 ha, Ce camp abritait 4 000 militaires américains et civils français, avait 12 km de route de ceinture, et 30 km de voies intérieures. Un millier de chars y était stocké.

    La forêt domaniale de La Braconne, dispersés sur plus de 700 hectares d’arbres et de lande presque écossaise, quelques dizaines de hangars çà et là témoignent de quinze années de présence américaine. Difficile de croire aujourd’hui que ces lieux grouillaient du bruit des moteurs de Jeep, de GMC, du roulement des chars, et des allées et venues d’une centaine de GI, donnant l’impression d’un débarquement US quasi-permanent. C'est le 515e régiment du train, aujourd'hui basé dans la forêt de la Braconne.

    Un peu de couleur de mon jardin


    40 commentaires
/* Couleur du texte (de la réponse) aux commentaires */ .block-reply ul.replies { color:#000000;